Activités et cycle de vie logiciel

Comme pour tout produit, les logiciels ont eux aussi leur cycle de vie. Durant les différents stades de la vie, le logiciel traverse différentes périodes pouvant aller de la récession, de floraison ou même de déclin. Différents modèles de cycle de vie logiciel sont recensés pour les évaluer.

Le cycle de vie logiciel ou le « software lifecycle »

cycle-de-vie-longiciel.jpg

Le cycle de vie logiciel  ou le « sofrware lifecycle » est constitué de tous  les stades ou étapes que traversent un logiciel depuis sa création, en passant au stade de développement jusqu’à sa stade de déclin ou de disparition.  Le cycle de vie logiciel passe par la validation jusqu’à la vérification si le logiciel en question répond vraiment aux besoins identifiés. Cette vérification inclut même les questions de coûts engagés pour tous les stades, de sa qualité et de son utilité par rapport à d’autres logiciels et ainsi que du temps qu’à pris le logiciel avant d’être opérationnel.

Différents modèles de boucle ou séquences de vie

boucle-ou-sequences-de-vie.jpg

On distingue différents modèles de cycle de vie logiciel. Si l’on ne cite que le modèle en cascade ou le modèle en V. La différence des deux modèles est que pour l’un, les documents sont produits à la fin de chaque étape du cycle de vie logiciel et pour l’autre, ces documents  sont établis dès le début du processus. Les points communs de ces modèles résident dans le fait qu’à chacun d’eux, il faut inclure quelques stades au minimum. Dans un premier temps, il faut bien définir les objectifs, l’analyse des besoins de la faisabilité. Vient après la conception générale, la conception détaillée et le codage. En troisième lieu, on trouve les tests des unités, l’intégration et la qualification. Ces étapes ne peuvent être complétés qu’à l’issu dernier point pour le cycle de vie logiciel qui sont : la documentation, la production et enfin il faut assurer la post-évaluation.

 

Author: Axel Duval

Share This Post On